sans Jon Rahm mais avec Shane Lowry

PRÉSENTATION – Ayant perdu son statut de Rolex Series en raison de la pandémie de Covid-19, le tournoi, déplacé de mai à septembre, peut compter dans son champ sur le dernier vainqueur de l’Open britannique disputé en Ulster, l’Irlandais Shane Lowry. Tenant du titre, l'Espagnol Jon Rahm est en revanche absent.

Comme partout dans le monde, la pandémie de Covid-19 a bouleversé en profondeur nos habitudes. Le golf, et plus particulièrement l’European Tour, n’a pas dérogé à la règle. Hélas. Son calendrier a été totalement chamboulé, offrant à l’heure actuelle un ersatz de programme, aux antipodes de la grosse machine savamment huilée qu’est le PGA Tour. Tant bien que mal, Keith Pelley, le patron canadien du circuit européen, et son équipe ont cependant réussi à concocter un semblant de reprise, qui devrait dans les prochaines semaines se concrétiser avec l'arrivée de nouvelles dates jusqu'à la finale de la Course prévue du 10 au 13 décembre du côté de Dubaï, au Jumeirah Golf Estates.

Décalé de fin mai à fin septembre, l’Irish Open peut d’ailleurs se vanter d’avoir a été «sauvé» de l’annulation pure et simple, contrairement à de nombreux tournois comme l’Open de France par exemple. Mais ce sauvetage ne lui a en revanche pas permis de conserver son statut de Rolex Series. Exit donc les 7 millions de dollars mis en jeu habituellement dans ce genre de rendez-vous haut de gamme. La dotation a ainsi été nettement revue à la baisse: 1,25 millions d’euros. «Le Dubai Duty Free Irish Open fait partie du programme de l'European Tour et malgré les défis évidents de l'organisation de tout événement dans les circonstances actuelles, nous avons estimé qu'il était important de continuer le tournoi, à condition que nous puissions le faire en toute sécurité, explique ce même Kieth Pelley sur le site officiel de l'European Tour. Avec les restrictions en cours en République d'Irlande, nous avons choisi de déplacer le tournoi en Irlande du Nord et sommes extrêmement reconnaissants à Gary Henry et à tous les membres du Galgorm Castle Golf Club (tout près de Ballymena) de s'être mobilisés pour nous accueillir. »

»LIRE AUSSI – US Open: DeChambeau décroche son premier Majeur

»LIRE AUSSI – US Open: Reed dans l'histoire de Winged Foot après un trou en un

L’Irlande du Nord accueille donc pour la 4e fois depuis 2012 l’événement. Celui-ci devait au préalable se disputer en République d’Irlande, au Mont Juliette, dans le Comté de Kilkenny, du 28 au 31 mai. Dans l'urgence, la province de l'Ulster, forte de sa récente expérience avec la tenue de l'Open britannique 2019 au Royal Portrush Golf Club, mettant ici fin à 68 années d'absence dans la rotation de The Open, n ' a pas hésité une seule seconde à se porter candidat afin de recevoir le nouveau tournoi de golf le plus important de toute l'île.

Les organisateurs du tournoi pourront compter sur la présence de l’idole de tout un peuple, à savoir l’Irlandais Shane Lowry. Détenteur de la Claret Jugpour encore plusieurs mois en raison de l’annulation de l’édition 2020 du British Open devant se disputer au Royal St George’s (Kent), Lowry se pose comme le favori naturel à la victoire. Ce serait son deuxième succès après 2009 où, encore amateur, il avait battu en playoff l’Anglais Robert Rock, devenant du même coup une star nationale. Présent la semaine passée à l'US Open où il a terminé 43e à +15, il renoue ici avec une étape exclusive de l'European Tour depuis sa 15e place au Saudi International au tout début du mois de février… «Bien qu'il ait été extrêmement difficile pour tous les joueurs de planifier leur calendrier de tournois mondial cette saison, je voulais faire tout mon possible pour rentrer à la maison pour jouer au Dubai Duty Free Irish Open et je suis ravi d'avoir pu m'y engager, a précisé sur le site officiel de l'European Tour l'actuel 30e joueur mondial. De toute évidence, j'avais vraiment hâte de jouer devant nos supporters en tant que champion de l'Open cette année, ce qui aurait été vraiment spécial, mais malheureusement ce ne sera pas le cas. Je suis sûr que tout le monde soutiendra depuis la maison et regarder l'événement à la télévision, alors j'espère pouvoir faire une bonne performance à Galgorm Castle et donner aux fans irlandais de quoi crier. J'ai déjà eu la chance de gagner l'Irish Open et j'aimerais énormément le gagner à nouveau. »

Double lauréat en 2017 et 2019, Jon Rahm, lui, n'est pas là, tout comme Rory McIlroy, qui a préféré axer sa saison sur le PGA Tour. Parmi les autres joueurs engagés, citons le récent vainqueur du Portugal Masters, le Sud-Africain George Coetzee ou encore le Belge Nicolas Colsaerts. Côté tricolore, ils sont neuf à effectuer le voyage. Victorieux en Autriche le 18 juillet dernier, Joël Stalter fait figure de chef de file en compagnie de Julien Guerrier, huitième au Portugal Masters après avoir trôné tout en haut du classement à mi-parcours.

Irish Open (European Tour) – 1250000 euros de dotation

Les joueurs à surveiller

Shane Lowry (Irl), Wilco Nienaber (AfS), Lucas Herbert (Aus), Nicolas Colsaerts (Bel), Mikko Korhonen (Fin), Scott Hend (Aus), Justin Harding (AfS), Joost Luiten (PB), Wade Ormsby (Aus), George Coetzee (AfS), John Catlin (Etats-Unis), Garrick Higgo (AfS), James Sugrue (Irl), Masahiro Kawamura (Jap), Nacho Elvira (Esp), Joakim Lagergren (Sue), Jazz Janewattananond (Tha ), Conor Syme (Eco), Sebastian Garcia Rodriguez (Esp), Laurie Canter (Ang), Carlos Pigem (Esp), Ben Stow (Ang), Liam Johnston (Eco).

Les Français engagés

Joël Stalter, Julien Guerrier, Robin Roussel, Antoine Rozner, Robin Sciot-Siegrist, Clément Sordet, Romain Wattel, Damien Perrier, Mathieu Fenasse.

Pour suivre l’Irish Open (European Tour) à la télévision:

Jeudi 24 septembre, 1er tour: 14h00 (Golf +)

Vendredi 25 septembre, 2e tour: 14h00 (Golf +)

Samedi 26 septembre, 3e tour: 14h30 (Golf +)

Dimanche 27 septembre, 4e tour: 14h30 (Golf +)

Leave a Comment