Rochelle News-Leader | Golf: des foulées courtes aidant Ohlinger à trouver le trou

Le chipping et le putting étaient deux compétences que Griffin Ohlinger savait qu'il devait améliorer alors qu'il se préparait pour sa deuxième saison avec l'équipe de golf de la Rochelle Township High School.

Ohlinger a passé son été à jouer au moins neuf trous presque tous les jours. Ohlinger a également travaillé avec l'instructeur de golf Biv Wadden pour affiner sa mécanique et améliorer son swing et son putting. Ses efforts ont certainement porté ses fruits cet automne, car Ohlinger est devenu l’un des meilleurs et des plus constants joueurs de Rochelle, marquant entre la quarantaine et le milieu de la quarantaine dans presque tous les affrontements.

«J'ai réalisé que mon jeu court était ma faiblesse», a déclaré Ohlinger. «Je n’ai pas pu faire beaucoup de putts la saison dernière, mais j’ai consacré beaucoup de travail à mon putting et l’entraîneur Wadden a beaucoup travaillé avec moi cet été. Nous avons eu plusieurs leçons où nous avons travaillé sur le chipping, et nous avons finalement commencé à nous entraîner avec mes clubs plus longs avant de terminer avec beaucoup de leçons de putting.

Ohlinger a rapidement atteint le niveau universitaire en tant que recrue, obtenant des scores dans les années 40 supérieures et 50 inférieures et tirant autour de 100 dans les tournois de 18 trous. Sa confiance a considérablement augmenté depuis son premier match universitaire en 2019, et même s'il avait encore la chair de poule lorsque les Hubs ont entamé la saison 2020, le jeu a commencé à lui devenir plus facile.

«J'étais encore un peu nerveux lors de mes premiers tirs cette saison», a déclaré Ohlinger. «Après cela, je me suis dit que je devais continuer à avancer, et je joue mieux avec plus d’expérience. Je me suis retrouvé à moins m'inquiéter et à me concentrer davantage sur mes fondamentaux. “

Le jeu d’Ohlinger a parcouru un long chemin depuis le moment où il a commencé le golf il y a plus de deux ans. Bien qu'il ne prenne pas le sport au sérieux au départ, il s'y est progressivement habitué au fil du temps, et à mesure que sa passion pour le sport a grandi, son désir de s'améliorer et de tirer des scores inférieurs a augmenté.

«Mes parents m'ont fait découvrir le golf et j'ai reçu ma première série de clubs il y a environ deux ans et demi», a déclaré Ohlinger. «Je ne plaisantais que lorsque j'ai commencé à jouer et je ne savais pas grand-chose sur le jeu, mais je me suis retrouvé à m'amuser plus je jouais. Frapper un bon drive, placer le ballon au milieu du fairway et un putting d'une bonne distance sont pour moi des boosters de confiance qui me permettent de continuer alors que je passe au trou suivant.

Ohlinger a été un joueur à part entière pour une équipe universitaire de Rochelle qui a débuté la saison 2020 6-2 au total, égalant son total de victoires des deux dernières années combinées. Il a déclaré que ses objectifs cette saison étaient de continuer à améliorer son putting et ses tirs au départ du tee.

«J'espère tirer dans les années 70 sur 18 trous d'ici la saison prochaine», a déclaré Ohlinger. «Je n’ai pas pu faire ça dans les tournois, mais je l’ai fait lors des rondes d’entraînement où je joue à mon rythme. Je dois apprendre à jouer avec plus de gens et à gérer la pression.

Leave a Comment