Pourquoi un pro met un pilote à manche en acier en jeu chez Colonial

Jimmy Walker à l'aide d'un pilote à manche en acier à l'Open Sony 2008.

Getty Images

Au cours des six dernières années, chaque joueur du PGA Tour a utilisé un manche en graphite dans son pilote pendant la compétition. Par rapport aux arbres en acier, qui étaient l'arbre de transmission de choix pour la plupart des pros jusqu'au début des années 2000, les arbres en graphite sont fabriqués avec des matériaux légers pour aider les golfeurs à accélérer leur swing. Étant donné que cette distance est cruciale dans le golf, jouer avec des arbres de transmission en acier est considéré comme un désavantage concurrentiel dans le jeu moderne.

En fait, depuis 2008, un pilote à arbre en acier n'a été utilisé que deux fois en compétition sur le PGA Tour (le championnat Byron Nelson 2012, et plus récemment au RBC Heritage 2014), selon Titleist.

Mais cela devrait changer jeudi. Jimmy Walker le prendrait à l'ancienne avec son chauffeur et ses configurations à 3 bois au Charles Schwab Challenge 2020 au Colonial Country Club à Fort Worth, au Texas. Selon Titleist, Walker devrait utiliser des arbres en acier True Temper X100 dans son driver Titleist TS3 et son bois de parcours Titleist TS3.

Pendant la période de mise à pied de 13 semaines du PGA Tour en raison de la
coronavirus, Walker dit qu'il a commencé à déconner avec son ancien Titleist
Bois de parcours 970, équipé d'un manche en acier.

«Tout a commencé un
il y a quelques mois », a déclaré Walker, selon un communiqué de presse Titleist. “Nous
rentré à la maison et il n'y avait rien à faire alors je suis sorti mon Titleist 970 d'origine
métal de fairway, a commencé à le frapper et a été époustouflé par la façon dont il fonctionnait. je
rappelez-vous que ce fut le premier club que j'ai jamais construit par Titleist quand je me suis qualifié
pour le Byron Nelson en tant qu'amateur en 2001. C'était le premier événement du PGA Tour I
jamais joué. J'avais ce club dans le sac le plus longtemps. »

En comparaison avec le reste de la PGA Tour, Walker était un adopteur tardif des arbres en graphite dans ses bois métalliques. Il n'a pas fait un changement permanent dans un pilote à arbre graphite jusqu'en 2008, alors que la plupart de ses contemporains l'ont fait des années auparavant.

“Je me souviens avoir joué
l'acier le plus longtemps et quelque part le long de la ligne, tout le monde est comme,
“Eh bien, vous devez passer au graphite”, et nous l'avons tous fait “, Walker
m'a dit. “C'était du début au milieu des années 2000. J'ai tenu aussi longtemps que j'ai pu. »

Alors, pourquoi Walker
choisir maintenant de reculer dans le temps en ce qui concerne la technologie de l'arbre de transmission?

“L'acier vient
me semble que ça fonctionne un peu mieux pour moi », a déclaré Walker à Team Titleist.
la semaine dernière. «Ça a été assez intéressant. C'est ce que j'ai joué pendant très longtemps
depuis. L'arbre est un peu plus lourd, mais j'ai aussi l'impression qu'il y en a beaucoup plus
y jouer que le graphite vraiment rigide. J'ai juste l'impression que ça marche un peu
mieux pour mon swing de golf. “

Après avoir testé
son ancien bois de parcours Titleist 970, Walker a contacté J.J. VanWezenbeeck,
Directeur des promotions des joueurs pour Titleist, exprimant son intérêt pour le jeu
le club en compétition.

“Je suis comme J.J.,” Je vais mettre cette ventouse en jeu “, a déclaré Walker. «J'essayais d'être sérieux et il rit. Il a dit: «Eh bien, laissez-moi essayer de trouver des puits en X si je peux même entrer dans le bâtiment. Je vais voir si je peux en dépoussiérer et vous construire un modèle actuel. Bien sûr, il m'a envoyé une photo de cette boîte poussiéreuse dans le coin. Il a construit le fairway TS3 et me l'a expédié. »

Walker a approuvé le fairway Titleist TS3 équipé d'un manche en acier, alors VanWezenbeeck a également expédié un pilote Titleist TS3 à manche en acier.

Selon
Titleist, les numéros de Trackman de Walker avec le nouveau pilote montrent les vitesses de balle dans le
“Hautes 170” et des vitesses d'essorage comprises entre 2 220 et 2 300 tr / min. Il est également rapporté
que son bois de parcours est légèrement plus court qu'avec un manche en graphite, mais
ce n'est pas un souci pour Walker.

“Mon 3-bois était
aller un peu trop loin pour moi, et ce nouveau a glissé dans une assez bonne fente
quand il s'agit d'espacer », a déclaré Walker. «Je passe du 3-bois à un 3-fer qui
peut couvrir jusqu'à 240. Et j'ai maintenant un coin de 64 degrés dans le sac que j'aime
autour des verts, donc j'ai l'impression d'avoir une composition parfaite en ce moment. »

Selon VanWezenbeeck,
Walker cherchait en fait une sensation d'acier dans son conducteur avant même son
expériences de quarantaine, et il a maintenant trouvé la sensation et le contrôle qu'il cherche
pour.

“Jimmy et moi avons
été en communication tout au long de ce processus », a déclaré Van Wezenbeeck. “Il a dit
moi avec la combinaison de vitesses de balle, il descend de la tête et la sensation
les arbres créent, il a tous les coups et le contrôle dont il a besoin – et toujours
beaucoup de distance. Avant son expérience pendant la pause, nous avons en fait
adouci ses arbres en graphite chez Honda parce qu'il cherchait plus de cela
sensation d'arbre en acier. Jimmy est très bien informé sur l'équipement et agréable à
travailler avec parce qu'il sait ce qu'il veut. “

La nostalgie peut avoir
a également joué un rôle dans la décision de Walker de revenir à l'acier.

«Il y avait un
quelques coups qui se sont démarqués la première fois que j'ai joué avec, et j'ai dit à
moi-même, «je me souviens de ce sentiment», a déclaré Walker. “Je veux dire, ils étaient comme
les meilleurs coups de feu que j'ai touchés depuis si longtemps. C'était la façon dont l'arbre fléchissait
dans le ballon. C'était comme un fouet au fond. Et il a eu un coup dur sur
il. Je ne pouvais pas croire à quel point la tige était douce, mais à l'époque, les gens
regardé ce club et pensé à quel point il était rigide. “

Selon
Titleist, le pilote de 8,5 degrés de Walker jouera à 44 pouces et son 15 degrés
3-bois mesure 42 pouces; les deux ont des poids swing D5.

Il semble normal que le retour de Walker sur des puits en acier se fasse à Colonial, un plan de parcours classique rempli d’une grande histoire. Ben Hogan serait fier.

Pour en savoir plus sur les équipements Jonathan Wall et True Spec's Tim Briand, abonnez-vous et écoutez chaque semaine le podcast entièrement équipé de GOLF: iTunes | SoundCloud | Spotify | Stitcher

image de profil générique

Andrew Tursky

Photographe Golf.com

Andrew Tursky est rédacteur en chef de l'équipement chez GOLF Magazine et GOLF.com.

Leave a Comment