Open de France – Wikipédia

Championnats de France Open de Tennis

le Open de France (Français: Championnats Internationaux de France de Tennis), aussi appelé Roland Garros (Français: [ʁɔlɑ̃ ɡaʁos]), est un tournoi de tennis majeur organisé sur deux semaines au Stade Roland-Garros à Paris, en France, à partir de fin mai de chaque année.[a] Le lieu porte le nom de l'aviateur français Roland Garros. C'est le premier tournoi de championnat de tennis sur terre battue au monde et le deuxième des quatre tournois annuels du Grand Chelem,[4] les trois autres étant l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open. L'Open de France est actuellement le seul tournoi du Grand Chelem organisé sur terre battue, et c'est la conclusion de la saison printanière sur terre battue. Avant que l'Open d'Australie et l'US Open ne soient convertis en terrain dur, l'Open de France était le seul tournoi sans herbe.[5] Entre les sept tours nécessaires pour un championnat, la surface de jeu lente et les matchs en simple masculin parmi les meilleurs des cinq sets, l'événement est largement considéré comme le tournoi de tennis le plus exigeant physiquement au monde.[6][7]

Histoire[[[[Éditer]

Officiellement nommé en français Championnats Internationaux de France de tennis et Tournoi de Roland-Garros (les “French International Championships of Tennis” ou “Roland Garros Tournament” en anglais), le tournoi est appelé en anglais “French Open” et alternativement “Roland Garros”, qui est la désignation utilisée par le tournoi lui-même en toutes les langues.[8] (Le stade et le tournoi sont tous deux séparés par un trait d'union Roland Garros parce que les règles d'orthographe françaises dictent que dans le nom d'un lieu ou d'un événement nommé d'après une personne, les éléments du nom sont réunis par un trait d'union.[9])

En 1891, le Championnat de France, qui est communément appelé en anglais le Championnats de France, a commencé. Ils n'étaient ouverts qu'aux joueurs de tennis membres de clubs français. Le premier gagnant était un Britannique — H. Briggs – qui résidait à Paris. Le premier tournoi en simple féminin, avec quatre participations, a eu lieu en 1897. Le double mixte a été ajouté en 1902 et le double féminin en 1907. Ce tournoi “membres du club français uniquement” a été joué jusqu'en 1924, utilisant quatre sites différents pendant cette période :

  • Île de Puteaux, à Puteaux, Paris; joué sur du sable posé sur un lit de gravats.
  • Le Racing Club de France (au Bois de Boulogne, Paris), a joué sur terre battue.
  • Pendant un an, 1909, il fut joué à la Société Athlétique de la Villa Primrose à Bordeaux, sur terre battue.
  • Tennis Club de Paris (club ouvert en 1895), à Auteuil, Paris, joué sur terre battue.

Un autre tournoi sur terre battue, appelé Championnats du monde sur terre battue, est parfois considéré comme le véritable précurseur de l'Open de France moderne car il a admis des concurrents internationaux. Cela a eu lieu au Stade Français à Saint-Cloud, Paris de 1912 à 1914, 1920, 1921 et 1923, avec l'événement de 1922 tenu à Bruxelles, Belgique. Les gagnants de ce tournoi comprenaient des n ° 1 mondiaux tels que Tony Wilding de Nouvelle-Zélande (1913, 1914) et Bill Tilden des États-Unis (1921). En 1924, il n'y avait pas de championnat du monde sur terrain dur en raison du tennis joué aux Jeux Olympiques de Paris.

En 1925, les Championnats de France s'ouvrent à tous les amateurs du monde entier et sont désignés championnat majeur par l'ILTF. Il s'est tenu au Stade Français de Saint-Cloud (site des précédents championnats du monde sur terrains durs) en 1925 et 1927, sur terre battue. En 1926, le Racing Club de France a accueilli l'événement à Paris, site du précédent tournoi réservé aux membres du club français, également sur terre battue.

Après que les Mousquetaires ou Philadelphia Four (René Lacoste, Jean Borotra, Henri Cochet et Jacques Brugnon) remportent la Coupe Davis sur le sol américain en 1927, les Français décident de défendre la coupe en 1928 dans un nouveau stade de tennis de la Porte d'Auteuil. le Stade de France avait offert aux autorités du tennis trois hectares de terrain à la condition que le nouveau stade porte le nom du pilote héros de la Première Guerre mondiale, Roland Garros.[10] Le nouveau stade de Roland Garros (renommé plus tard Court Philippe Chatrier en 1988) a accueilli ce défi de la Coupe Davis. En 1928, les Internationaux français y sont déplacés et l'événement s'y déroule depuis.[11]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le tournoi a eu lieu de 1941 à 1945 sur les mêmes motifs, mais ces événements ne sont pas reconnus par l'instance dirigeante française, la Fédération Française de Tennis.[12] En 1946 et 1947, les Championnats de France ont eu lieu après Wimbledon, ce qui en fait la troisième épreuve du Grand Chelem de l'année. En 1968, les Championnats de France sont devenus le premier tournoi du Grand Chelem à ouvrir, permettant aux amateurs et aux professionnels de s'affronter.[11]

Court numéro 2 à Roland-Garros.

Depuis 1981, de nouveaux prix ont été décernés: le Prix Orange (pour le joueur faisant preuve du meilleur esprit sportif et coopératif avec la presse), le Prix Citron (pour le joueur avec le caractère et la personnalité les plus forts) et le Prix Bourgeon (pour le tennis révélation joueur de l'année). Autre nouveauté, depuis 2006, le tournoi a commencé un dimanche, avec 12 matchs en simple disputés sur les trois courts principaux. De plus, à la veille de l'ouverture du tournoi, a lieu la traditionnelle journée d'exposition Benny Berthet, où les bénéfices vont à différentes associations caritatives. En mars 2007, il a été annoncé que l'événement offrirait pour la première fois des prix égaux aux hommes et aux femmes de tous les tours.[13]

En 2010, il a été annoncé que l'Open de France envisageait de s'éloigner de Roland Garros dans le cadre d'un rajeunissement continu du tournoi.[14] Les projets de rénovation et d'agrandissement de Roland Garros ont mis de côté une telle considération, et le tournoi reste dans sa maison de longue date.

Expansion au 21e siècle[[[[Éditer]

De 2004 à 2008, des plans ont été élaborés pour construire un stade couvert avec un toit, les plaintes se poursuivant au sujet des matchs retardés.[15][16][17] Diverses propositions ont été avancées pour agrandir l'installation ou pour déplacer l'Open de France dans un tout nouveau lieu de 55 courts en dehors des limites de la ville de Paris. En 2011, la décision a été prise de maintenir le tournoi dans son site existant.[18][19] Le projet d'agrandissement prévoyait la construction d'un nouveau stade à côté des serres historiques d'Auteuil et l'agrandissement des anciens stades et du village du tournoi.[20] Un vaste projet de refonte du lieu a été présenté en 2011, comprenant la construction d'un toit au-dessus de la cour Philippe-Chatrier, la démolition et le remplacement de la cour n ° 1 par une colline herbeuse pour le visionnement en plein air, et l'extension géographique du lieu vers l'est dans le Jardin des Serres d'Auteuil.[21]

L'opposition juridique des associations de défense de l'environnement et d'autres parties prenantes a retardé les travaux de plusieurs années en raison de litiges.[22] En particulier, le conseil municipal a voté en mai 2015 contre le projet d'agrandissement, mais le 9 juin 2015, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé la signature des permis de construire, les travaux devant débuter en septembre de cette année et se terminer en 2019.[23][24] En décembre 2015, le tribunal administratif de Paris a de nouveau suspendu les travaux de rénovation, mais la Fédération française de tennis a obtenu le droit de procéder à la rénovation en appel.[25]

Les travaux de rénovation ont finalement débuté à l'issue de l'édition 2018 du tournoi. L'édition 2019 a finalement inauguré le nouveau Court Philippe-Chatrier et le nouveau Court Simonne-Mathieu, du nom de la deuxième joueuse de tennis la plus performante de France, un court réputé pour son utilisation innovante de l'architecture d'habillage de serre.[26] Le renouvellement du site a été généralement bien accueilli par les joueurs et le public.[27] Le toit au-dessus du court central devrait être construit avant l'édition 2020 du tournoi, qui a été reportée à septembre en raison de la pandémie de COVID-19.

Caractéristiques de surface[[[[Éditer]

Les courts en terre battue ralentissent la balle et produisent un rebond élevé par rapport aux courts en gazon ou en dur. Pour cette raison, les courts en terre battue enlèvent certains des avantages des gros serveurs et des serviteurs et des voleurs, ce qui rend difficile pour ces types de joueurs de dominer en surface. Par exemple, Pete Sampras, connu pour son énorme service et qui a remporté 14 titres du Grand Chelem, n'a jamais remporté l'Open de France – son meilleur résultat a été d'atteindre les demi-finales en 1996. De nombreux autres joueurs notables ont remporté plusieurs épreuves du Grand Chelem mais n'ont jamais a remporté l'Open de France, dont John McEnroe, Frank Sedgman, John Newcombe, Venus Williams, Stefan Edberg, Boris Becker, Lleyton Hewitt, Jimmy Connors, Louise Brough, Virginia Wade ou Martina Hingis; McEnroe et Edberg ont perdu leur seule participation à la finale de Roland-Garros en cinq sets.

En revanche, des joueurs dont les jeux sont plus adaptés aux surfaces plus lentes, comme Rafael Nadal, Björn Borg, Ivan Lendl, Mats Wilander, Justine Henin et Chris Evert, ont trouvé un grand succès lors de ce tournoi. À l'ère ouverte, les seuls joueurs masculins qui ont remporté à la fois l'Open de France et Wimbledon, ont joué sur des terrains en herbe plus rapides, sont Rod Laver, Jan Kodeš, Björn Borg, Andre Agassi, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer. Open de France de Borg – Le doublé de Wimbledon a été réalisé trois fois consécutivement (1978, 1979, 1980) et considéré par les officiels de Wimbledon comme “le doublé le plus difficile du tennis”.[28] L'exploit a mis 28 ans à se répéter et a été fait 3 fois de suite, deux fois par Rafael Nadal (2008, 2010) et une fois par Roger Federer (2009).[29]

Ball Boys et Ball Girls[[[[Éditer]

A l'Open de France 2010, il y avait 250 “ramasseurs de balles” qui en anglais se traduisent littéralement par “ramasseurs de balles”. Ils ont entre 12 et 16 ans et portent des chemises et des shorts assortis. Les 250 ball boys et ball girls sont choisis pour participer à Roland-Garros par un processus de candidature et de sélection qui comptait en 2010 environ 2 500 candidats de toute la France.[30] Lors de la sélection, les garçons de balle et les filles de balle participent à une formation préparatoire dans les semaines précédant l'Open de France pour s'assurer qu'ils sont prêts pour le jour où ils ont mis les pieds sur le court de tennis devant un public mondial.

Prix ​​en argent et points de classement[[[[Éditer]

Court Philippe Chatrier lors de l'Open de France 2013.

Pour 2018, la bourse en argent a été portée à 39.197.000 €. Si un joueur arrive au tour indiqué, il recevra les points et l'argent indiqués (à condition qu'il ne se rende pas à un autre tour). Les hommes et les femmes reçoivent souvent des valeurs de points différentes en fonction des règles de leurs tournées respectives. Les joueurs reçoivent des prix et des points comme suit:[31]

Prix ​​en argent (2018)
un événementWFSFQF4R3R2R1R
SimplePoints (M / F)20001200/1300720/780360/430180/24090/13045/7010/10
Prix ​​en argent2 200 000 €1 120 000 €560 000 €380 000 €222 000 €130 000 €79 000 €40 000 €
DoublePoints (M / F)20001200/1300720/780360/430180/24090/1300/10
Prix ​​en argent*560 000 €280 000 €139 000 €76 000 €41 000 €22 000 €11 000 €
Mixte
Double
PointsN / AN / AN / AN / AN / AN / A
Prix ​​en argent*120 000 €60 000 €30 000 €17 000 €9 500 €4 750 €

* par équipe

Des champions[[[[Éditer]

Anciens champions[[[[Éditer]

Les trophées, conçus et fabriqués par la Maison Mellerio dits Meller, sont tous en argent pur avec des décorations finement gravées sur le côté. Chaque nouveau gagnant en simple obtient son nom inscrit sur la base du trophée. Les gagnants reçoivent des répliques en argent pur sur mesure des trophées qu'ils ont gagnés.[32]

Champions actuels[[[[Éditer]

Registres[[[[Éditer]

Record Ère Joueurs)Num.Ans
Hommes depuis 1891
Vainqueur de la plupart des titres en simple masculinAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Max Decugis81903–1904, 1907–1909, 1912–1914
1925-1967:France Henri Cochet41926, 1928, 1930, 1932
Remarque: a également remporté le championnat du monde sur terrain dur en 1922
Après 1967:Espagne Rafael Nadal122005–2008, 2010–2014, 2017–2019
Vainqueur de la plupart des titres consécutifs en simple masculinAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Paul Aymé41897–1900
1925-1967:États Unis Frank Parker
Égypte Jaroslav Drobný
États Unis Tony Trabert
Italie Nicola Pietrangeli
21948-1949
1951–1952
1954–1955
1959-1960
Après 1967:Espagne Rafael Nadal52010–2014
Vainqueur de la plupart des titres en double masculinAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Max Decugis131902–1909, 1911–1914, 1920[33]
1925-1967:Australie Roy Emerson61960, 1962 avec Neale Fraser, 1961 avec Rod Laver, 1963 avec Manuel Santana, 1964 avec Ken Fletcher, 1965 avec Fred Stolle
Après 1967:Canada Daniel Nestor
Biélorussie Max Mirnyi
42007 avec Mark Knowles, 2010 avec Nenad Zimonjić, 2011, 2012 avec Max Mirnyi
2005, 2006 avec Jonas Björkman, 2011, 2012 avec Daniel Nestor
Vainqueur de la plupart des titres consécutifs en double masculinAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Maurice Germotdix1906–1914, 1920[33]
1925-1967:Australie Roy Emerson61960-1965
Après 1967:Canada Daniel Nestor32010-2012
Vainqueur de la plupart des titres en double mixte – HommesAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Max Decugis71904-1906, 1908-1909, 1914 et 1920 avec Suzanne Lenglen
1925-aujourd'hui:Australie Ken Fletcher
France Jean-Claude Barclay
31963-1965 avec Margaret Court
1968, 1971, 1973 avec Françoise Dürr
Vainqueur de la plupart des titres (total: simple, double, mixte) – hommesAvant 1925:
(Événement réservé aux membres du club français)
France Max Decugis291902–1920 (8 simples, 14 doubles, 7 mixtes)
1925-aujourd'hui:Espagne Rafael Nadal122005–2008, 2010–2014, 2017–2019 (12 célibataires)
Femmes depuis 1897
Vainqueur de la plupart des titres en simple fémininJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Suzanne Lenglen61920–1923, 1925–1926
Remarque: a également remporté le championnat du monde sur les courts durs en 1914, 1921-1923
Après 1967:États Unis Chris Evert71974–1975, 1979–1980, 1983, 1985–1986
Vainqueur de la plupart des titres consécutifs en simple fémininJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Jeanne Matthey
France Suzanne Lenglen
41909–1912
1920–1923
Après 1967:République fédérative socialiste de Yougoslavie/États Unis Monica Seles
Belgique Justine Henin
31990–1992
2005–2007
Vainqueur de la plupart des titres en double fémininJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Simonne Mathieu61933, 1934 avec Elizabeth Ryan, 1936-1937, 1938 avec Billie Yorke, 1939 avec Jadwiga Jędrzejowska
Après 1967:République Tchèque/États Unis Martina Navratilova71975 avec Chris Evert, 1982 avec Anne Smith, 1984-1985, 1987, 1988 avec Pam Shriver, 1986 avec Andrea Temesvári
Vainqueur de la plupart des titres consécutifs en double fémininJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Françoise Dürr51967–1971
Après 1967:République Tchèque/États Unis Martina Navratilova

États Unis Gigi Fernández

51984-1987, 1988 avec Pam Shriver, 1986 avec Andrea Temesvári

1991 avec Jana Novotná, 1992-1995 avec Natasha Zvereva

Vainqueur de la plupart des titres en double mixte – femmesJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Suzanne Lenglen71914, 1920 avec Max Decugis, 1921-1923, 1925, 1926 avec Jacques Brugnon
Après 1967:France Françoise Dürr31968, 1971, 1973 avec Jean-Claude Barclay
Vainqueur de la plupart des titres (total: simple, double, mixte) – femmesJusqu'en 1967:
(y compris l'époque réservée aux membres du club français)
France Suzanne Lenglen151919-1926 (6 simples, 2 doubles, 7 mixtes)
Après 1967:République Tchèque/États Unis Martina Navratilova111974-1988 (2 simples, 7 doubles, 2 mixtes)
Divers
Plus jeune gagnantHommes:États Unis Michael Chang17 ans et 3 mois
Femmes:République fédérative socialiste de Yougoslavie/États Unis Monica Seles16 ans et 6 mois
Le plus ancien gagnantHommes:France André Vacherot40 ans et 9 mois
Femmes:Hongrie Zsuzsa Körmöczy33 ans et 10 mois
Gagnants non classésHommes:France Marcel Bernard
Suède Mats Wilander
Brésil Gustavo Kuerten
Argentine Gastón Gaudio
1946
1982
1997
2004
Femmes:Royaume-Uni Margaret Scriven
Latvia Jeļena Ostapenko
1933
2017

Television coverage[[[[Éditer]

Broadcast rights to the French Open (as of 2018) are as follows:[34]

France[[[[Éditer]

France Télévisions and Eurosport hold the broadcast rights to the French Open until 2021.

United Kingdom[[[[Éditer]

ITV Sport and Eurosport holds broadcasting rights to show the French Open tennis tournaments until 2021.[35] The bulk of the daily coverage is broadcast on ITV4 although both singles finals plus other weekend matches are shown on ITV.[36] John Inverdale hosts the coverage. Commentators include Jim Courier, Amélie Mauresmo, Sam Smith, Mark Petchey, Nick Mullins and Fabrice Santoro.

Studio presentation for the French Open on Eurosport[37] is hosted by Barbara Schett sometimes joined by Mats Wilander with the segment Hawk-Eye presented by former British Number 2 Jason Goodall.

États Unis[[[[Éditer]

NBC's coverage of the French Open began in 1975.[38] Tennis Channel owns pay television rights to the tournament. Coverage of morning window (U.S. time) matches were sub-licensed to ESPN for broadcast by ESPN2 from 2007 through 2015.[39] In August 2015, ESPN announced that it would discontinue its sub-licensing and drop coverage of the French Open beginning in 2016, with network staff citing that because of the structure of the arrangement, its coverage “did not fit our successful model at the other three Majors”—where ESPN is the exclusive rightsholder.[39] Tennis Channel chose to retain these rights under its new owner Sinclair Broadcast Group, nearly doubling the amount of coverage Tennis Channel will air from Roland Garros.[40][41]

Other than a three-year stint on CBS, NBC has remained the American television network home of the French Open since 1983. Since acquiring rights to the Indianapolis 500 in 2019, NBC's coverage begins on Memorial Day, the second day of the tournament; the network provides coverage windows on the holiday and the second weekend in the afternoon U.S. time. These windows consist of exclusive tape-delayed matches from earlier in the day, but any ongoing matches at the window's start are shown live to their conclusion. The later men's and women's semifinals are broadcast live on NBC in the Eastern Time Zone and tape-delayed in others, but since 2017 these matches are also simulcast on NBCSN to allow nationwide live coverage. Finals are live nationwide.[42]

Other countries and areas[[[[Éditer]

L'Europe  – Eurosport and the Eurosport Player[43] (co-broadcaster in various countries)

Americas – ESPN[43] (except Brazil & Canada)

Afrique

Asie

Oceania

Voir également[[[[Éditer]

Lists of champions
Other Grand Slam tournaments
  1. ^ Usually when the tournament is held in the May–June schedule, there are exceptions have been made: 1946 and 1947 tournaments were held in July after Wimbledon followed the aftermath of World War II; and 2020, which is planned to be held in late September after the US Open due to the COVID-19 pandemic.
  2. ^ Last French Men's Singles champion: Yannick Noah (1983).
  3. ^ Last French Women's Singles champion: Mary Pierce (2000).

References[[[[Éditer]

  1. ^ “Britannica: French Open”. Récupéré 2 June 2018.
  2. ^ “Melle Aussem (portrait)”. Récupéré 2 June 2018.
  3. ^ “Roland Garros 2019: the new prize money unveiled”. Fédération Française de Tennis (FFT). 21 March 2019.
  4. ^ Clarey, Christopher (30 June 2001). “Change Seems Essential to Escape Extinction: Wimbledon: World's Most Loved Dinosaur”. International Herald Tribune. Archived from the original on 16 October 2007. Récupéré 20 July 2007.
  5. ^ Monte Burke (30 May 2012). “What Is The Most Prestigious Grand Slam Tennis Tournament?”. Forbes. Récupéré 25 June 2013. That survey asked 108 top players to rank the four Slams in order of prestige. The ranking went as follows: 1. Wimbledon 2. French Open 3. U.S. Open 4. Australian Open
  6. ^ Clarey, Christopher (26 May 2006). “In a year of change at Roland Garros, the winners may stay the same”. International Herald Tribune. Archived from the original on 16 October 2007. Récupéré 8 August 2007.
  7. ^ “French Open – Countdown: Borg's view on RG”. Eurosport. 22 May 2008. Récupéré 22 May 2008.[[[[dead link] Alt URL
  8. ^ Christopher Clarey (23 May 2013). “A Puzzler in Paris: French Open or Roland Garros?”. Le New York Times.
  9. ^ Ramat, Aurel (1994). Le Ramat typographique. Éditions Charles Corlet. p. 63. ISBN 2854804686.
  10. ^ Evan Gershkovich (10 June 2017). “Who was Roland Garros? The fighter pilot behind the French Open”. Le New York Times.
  11. ^ une b “Roland Garros: a venue open all year long. Past Winners and Draws”. ftt.fr. Archived from the original on 8 August 2007. Récupéré 7 August 2007.
  12. ^ Henry D. Fetter (6 June 2011). “The French Open During World War II: A Hidden History”. L'Atlantique.
  13. ^ “Roland Garros Awards Equal Pay”. WTA Tour. 16 March 2007. Archived from the original on 23 June 2007. Récupéré 20 July 2007.
  14. ^ “French Open could move away from Roland Garros in Paris”. BBC News. 16 March 2007. Récupéré 20 July 2007.
  15. ^ “Roland Garros set for roof”. Récupéré 29 March 2015.
  16. ^ “French Open Adds Day; Clay Stays the Same”. Récupéré 29 March 2015.
  17. ^ “Only 13 matches completed before rain halts play”. Récupéré 29 March 2015.
  18. ^ Christopher Clarey (28 May 2013). “Renovation Plans in Limbo, Roland Garros Faces Future”. Le New York Times.
  19. ^ Andrew Roberts (14 February 2011). “French Open Tennis Will Stay in Paris at Upgraded Roland Garros”. Bloomberg.
  20. ^ “Modernising Roland Garros stadium”. Fédération Française de Tennis (FFT). Archived from the original on 10 August 2015.
  21. ^ “Projet de nouveau stade Roland-Garros | CNDP – Commission nationale du débat public”. www.debatpublic.fr. Récupéré 2 June 2019.
  22. ^ “Extension de Roland-Garros: retour devant la justice”. Francetvsport (in French). Récupéré 2 June 2019.
  23. ^ Kamakshi Tandon (29 May 2015). “Paris city council votes against French Open expansion project”. Tennis.com.
  24. ^ “Roland Garros Revamp Gets Green Light”. NDTV. 10 June 2015. Archived from the original on 4 March 2016. Récupéré 11 June 2015.
  25. ^ “French Federation to Appeal against Roland Garros´ Modernization suspension!”. Tennis World. 26 March 2016.
  26. ^ “Court Simonne-Mathieu stunning new addition to Roland Garros”. The Independent. 26 May 2019. Récupéré 2 June 2019.
  27. ^ Un écrin extraordinaire” : le court Simonne-Mathieu de Roland-Garros fait l'unanimité chez les joueurs et spectateurs”. Franceinfo (in French). 2 June 2019. Récupéré 2 June 2019.
  28. ^ Atkin, Ronald. “Wimbledon Legends – Bjorn Borg”. Wimbledon.com. Archived from the original on 11 February 2012. Récupéré 4 February 2012.
  29. ^ “Nadal: Roland Garros-Wimbledon double no longer that tough”. Tennis.com. Récupéré 30 January 2019.
  30. ^ Branch, John (1 June 2010). “Ball Kids Wake Up The French Open”. Le New York Times. Récupéré 20 April 2011.
  31. ^ “Press Release 2018 French Open Prize Money Increase to over €39 million” (PDF). 22 March 2018.
  32. ^ “An A to Z of Roland Garros”. rolandgarros.com. Fédération Française de Tennis (FFT). Archived from the original on 2 April 2015.
  33. ^ une b “French Open winners”. Roland Garros. Récupéré 2 February 2015.
  34. ^ “Channels Broadcasting French Open 2018 Live on TV & Online”. Récupéré 3 March 2018.
  35. ^ “French Open to stay on ITV until 2021”. ITV Press Centre. 6 June 2014. Récupéré 8 June 2014.
  36. ^ Deans, Jason (28 October 2011). “ITV nets French Open tennis TV rights”. Le gardien. London.
  37. ^ Laughlin, Andrew (30 January 2012). “Eurosport renews French, US Open rights deals”. Digital Spy. Récupéré 3 July 2013.
  38. ^ Fang, Ken (23 May 2013). “NBC Begins Coverage of The 2013 French Open This Sunday”. Fang's Bites. Archived from the original on 8 December 2013. Récupéré 26 May 2013.
  39. ^ une b “ESPN drops the French Open, NBCSN could step in”. Awful Announcing. Récupéré 3 August 2015.
  40. ^ Umstead, R. Thomas (14 March 2016). “Tennis Channel Extends French Open Pay TV Rights”. Multichannel News. Récupéré 16 March 2016.
  41. ^ Ourand, John & Kaplan, Daniel, – (3 August 2015). “ESPN bids French Open adieu after 13 years”. Sports Business Journal. Récupéré 16 March 2016.CS1 maint: multiple names: authors list (link) CS1 maint: numeric names: authors list (link)
  42. ^ “French Open TV Schedule 2018”. Sports Media Watch. 19 May 2016.
  43. ^ une b c e F g h je j k l m n o p q r s t u v w X y z aa ab ac ad ae af “Broadcasters”. Roland-Garros. 31 January 2020. Récupéré 31 January 2020.
  44. ^ Hickman, Arvind (15 November 2017). “SBS continues to push the boundaries by tackling diversity, sexism, racism in 2018”. AdNews. Récupéré 25 November 2017.

Liens externes[[[[Éditer]

Coordinates: 48°50′49.8″N 2°14′57.3″E / 48.847167°N 2.249250°E / 48.847167; 2.249250


Leave a Comment