Le Matin – Confinée à Agadir, Maha Haddioui prépare la reprise avec impatience

Maha Haddioui.

Seule golfeuse marocaine et arabe à concourir au plus haut niveau, notamment dans le prestigieux «Ladies European Tour», Maha Haddioui est confinée à Agadir depuis 2 mois. La professionnelle marocaine a commencé la nouvelle saison avec brio, en décrochant une place dans le top 15 de deux tournois, et s’impatiente en vue de reprendre la compétition. En attendant, Maha a pris le temps de découvrir de nouvelles disciplines comme le kung-fu et la danse.

Engagée dans le circuit professionnel féminin du golf depuis 9 ans, Maha Haddioui a réussi à se frayer une place dans le circuit très fermé du «Ladies European Tour». Depuis le début de la pandémie du Covid-19, Maha a élu domicile chez elle à Agadir. Le coronavirus l'a contrainte à un arrêt en pleine trajectoire ascendante, puisque Maha a démarré la nouvelle saison sur de bonnes notes: elle est classée 17e dans le cours vers la finale du LET à la Costa del Sol et a terminé deux fois parmi les 15 premières en 2020, dont une septième position à l'Open «Investec South African Women», clôturé le 14 mars.
Lors d'un entretien accordé au site officiel du «Ladies European Tour», la Marocaine a assuré que ce qui lui manquait le plus c'est le golf, bien plus que la compétition: «Cela vous montre combien vous aimez le jeu. En ce moment, je veux juste jouer. Indépendamment des tournois, cela vous montre juste combien ce sport vous manque… Je suis tellement heureuse que nous ayons commencé la saison, parce que j'ai beaucoup travaillé pendant l'intersaison et j'ai apporté beaucoup de changements au coaching et à ma façon de travailler. Ce fut une intersaison très difficile… Cependant, terminer les 11e et 7e à Dubbo et au Cap (Afrique du Sud) a renforcé pour renforcer ma confiance et j'avais vraiment hâte de jouer en Arabie saoudite, qui était un grand événement prévu pour la semaine suivante. J’étais vraiment satisfait du début de la saison et de la façon dont mon jeu se développait, donc c’était décevant de devoir arrêter », confié la championne originaire d’Agadir.
Depuis que l'état d'urgence sanitaire a été déclaré au Maroc, Maha essaye de garder sa ligne au maximum, mais tente aussi de découvrir de nouvelles disciplines et occupations, elle qui s'est récemment mise en kung-fu et aux cours de danse en ligne. Son temps d'entraînement quotidien a baissé de moitié pendant le confinement, mais l'arrivée du mois du Ramadan aura été salutaire pour Maha Haddioui: «Je frappais des balles pendant une heure par jour, mais maintenant, je ne le fais plus que pendant 30 minutes… Je garde juste mon corps en mouvement, pour qu'il ne rouille pas trop… C'est le Ramadan au Maroc, qui est un mois important et nous jeûnons pendant 30 jours, donc c'est bon pour moi, car il sera plus facile de jeûner et d'être plus connecté et de pouvoir prendre un peu de temps pour réfléchir et profiter du mois sacré ».
Enfin, Maha n’a pas caché son impatience de reprendre: «J’espère que nous pourrons terminer le Ramadan, puis recommencer à jouer. Cela va évidemment prendre le temps, voiture dans n'importe quel sport, il faut du temps pour se développer et devenir vraiment bon. Je vais devoir recommencer à travailler très dur, mais je suis vraiment impatient de faire après avoir été à la maison pendant deux mois ». Pour ce faire, et en plus des séances de golf, Maha Haddioui suit un programme hebdomadaire comprenant 6 heures de cardio, avec deux séances légères, deux séances «TRX» (Total Resistance Exercices, une méthode d'entraînement utilisant le poids du corps par suspension) et deux séances de poids lourds.

Leave a Comment