Le Canada prévoit d'approuver bientôt de nouveaux tests COVID-19, selon un responsable du gouvernement

TipRanks

Oppenheimer: ces 2 actions sont sur le point de grimper de plus de 100%

En ce qui concerne les fluctuations sauvages du marché, le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein? Le stratège en chef des investissements d’Oppenheimer, John Stoltzfus, adopte ce dernier point de vue. Malgré la volatilité qui a régné sur le marché ces dernières semaines, Stoltzfus aime en fait ce dont il est témoin à la fois sur le marché et dans l’économie. En particulier, il cite les entreprises américaines qui ont surperformé la plupart des autres marchés dans le monde comme des jeux passionnants, l'innovation aux États-Unis reflétant un élément clé de sa thèse haussière. «Les États-Unis surpassent la plupart des marchés du monde – qu'il s'agisse de marchés développés ou de marchés émergents … Nous avons éliminé la mousse qui était arrivée sur le marché dans certains [mega cap] des noms. C'est peut-être une bonne occasion de ramasser de très bonnes histoires de croissance de haute qualité qui sont en vente en ce moment », a noté Stoltzfus. De plus, le stratège pense que le S&P 500 pourrait remonter à son sommet du 2 septembre, sur la base d'une amélioration économique. Les données. L'approbation d'un vaccin COVID-19 ainsi qu'un résultat électoral «favorable à l'économie nationale, aux entreprises, à la croissance de l'emploi et aux contribuables» pourraient également faire grimper l'indice. Transformant les perspectives de Stoltzfus en recommandations tangibles, les analystes d'Oppenheimer martèlent le tableau sur deux actions, ces pros voyant un potentiel de hausse de plus de 100% en magasin. En parcourant la base de données de TipRanks, nous voulions savoir exactement ce qui les rend si convaincants.Brickell Biotech (BBI) Axée sur le développement de thérapies innovantes et différenciées pour le traitement des maladies de la peau, Brickell Biotech veut améliorer la vie des patients partout. Compte tenu du potentiel du candidat principal de la société et du cours de son action de 0,82 $, Oppenheimer pense que le moment est venu d'appuyer sur la gâchette.Le bromure de spironium (SB), un traitement sur ordonnance pour l'hyperhidrose axillaire (AH, ou transpiration excessive des aisselles), entre aux États-Unis. Essais de phase 3. Ce programme consistera en deux études identiques de six semaines et évaluera sa capacité à améliorer la condition par les co-critères d'évaluation principaux objectifs (production de sueur gravimétrique) et subjectifs (HDSM-Ax). Chacun devrait durer 12 mois, et le premier débutera le trimestre prochain.Environ 10 millions de personnes aux États-Unis souffrent d'AH, cette condition interférant avec les activités sociales et professionnelles quotidiennes. Actuellement, seuls 2,3 millions de personnes reçoivent un traitement sur ordonnance, et certains ont recours à des interventions invasives ou permanentes comme le Botox, le MiraDry ou la chirurgie. Leland Gershell d'Oppenheimer soutient que des approches plus conservatrices pourraient être utilisées pour répondre à ces besoins médicaux. Il pense également que l’entrée récente du produit concurrent d’Eli Lilly, Qbrexza, représente une avancée significative. Cela dit, il y a «place à l'amélioration» avec cette approche anti-cholinergique. En regardant un essai américain de phase 2b, la dose la plus élevée de gel SB de BBI (15%) a démontré une réduction de la transpiration 46% plus élevée par analyse gravimétrique par rapport au placebo, avec des réductions significatives dans un instrument de résultat validé rapporté par le patient, à toutes les doses. Sur la base des données de l'essai, l'efficacité est supérieure de 50% à celle de Qbrexza par étiquette, malgré une sévérité initiale plus élevée. De plus, leurs profils de sécurité étaient relativement similaires.Il convient de noter que BBI commercialisera le médicament auprès des dermatologues américains par le biais d'une force de vente spécialisée de 120 représentants. Selon les estimations de Gershell, le taux de participation de 110 000 patients par an (à peine 5% de la population actuellement traitée pour l’HA) se traduit par un chiffre d’affaires brut de 200 millions de dollars. L'analyste ajoute que la délivrance de brevets pourrait étendre l'exclusivité du marché jusqu'en 2040.Ajoutant à la bonne nouvelle, le 25 septembre, BBI a annoncé que Kaken Pharmaceutical, son partenaire de développement, avait obtenu le feu vert pour fabriquer du SB au Japon pour le traitement de l'AH. Le Japon est le premier pays à approuver le candidat, le lancement étant prévu plus tard cette année. Pour résumer, Gershell a déclaré: «En raison de son efficacité, de sa tolérabilité et de son application antisudorifique, nous pensons que SB offre un profil attrayant dans un marché qui offre beaucoup de place pour des solutions améliorées. Nous encourageons les investisseurs tolérants au risque à se positionner avant le prochain flux de nouvelles. »À cette fin, Gershell attribue à BBI une surperformance (c'est-à-dire un achat) avec un objectif de cours de 5 $. Cet objectif traduit la confiance de l’analyste dans la capacité de BBI à augmenter de 502% par rapport aux niveaux actuels. (Pour voir les antécédents de Gershell, cliquez ici) En regardant la répartition du consensus, 2 achats et aucune prise ou vente ont été publiés au cours des trois derniers mois. En conséquence, BBI obtient une note de consensus d'achat modéré. L'objectif de prix moyen de 5 $ est identique à celui de Gershell. (Voir l'analyse boursière BBI sur TipRanks) Aldeyra Therapeutics (ALDX) Quant à l'autre choix d'Oppenheimer, Aldeyra Therapeutics s'efforce de mettre sur le marché de nouvelles options de traitement pour les maladies immunitaires. Sur la base des progrès solides de son pipeline, la firme a de grands espoirs pour ce nom de la santé.Représentant Oppenheimer, l'analyste Justin Kim souligne qu'il est revenu d'une récente conversation avec le PDG encore plus confiant dans les perspectives de croissance à long terme d'ALDX. Des études pivots sur les espèces aldéhydiques réactives (RASP) sont prévues pour le quatrième trimestre 2020, évaluant l'action du reproxalap, le principal traitement d'Aldeyra conçu pour lutter contre l'inflammation hyperactive, sur les niveaux de larmes de RASP sur une période allant de 1-2 jours à 28 jours. «Sur la base des résultats de la phase 2a, nous sommes confiants dans la capacité de reproduire les résultats au quatrième trimestre 2020», a déclaré Kim. Compte tenu du potentiel de sécheresse oculaire (SSO) à court terme, l'analyste s'attend à ce que les investisseurs se concentrent fortement sur la clinique. exécution de l'essai (études RASP de phase 3 et étude de sécurité), qui soutiendrait un dépôt potentiel de NDA d'ici la fin de 2021, selon Kim. «Malgré une certaine volatilité des actions, nous voyons une configuration solide émerger alors que la société lance ses études RASP de phase 3 sur la sécheresse oculaire (SSO)», a-t-il déclaré. a vécu «un moment décisif», qui a facilité un chemin accéléré vers l'enregistrement (à partir des points de terminaison de signe traditionnels) et une plus grande probabilité de succès des essais cliniques, basé sur le mécanisme d'action de reproxalap (MoA) en tant que piège RASP, selon Kim. , «De plus, un accord sur le RASP pourrait avoir des implications plus larges pour un lancement commercial dans la sécheresse oculaire, un marché qui, selon nous, verra une segmentation à mesure que de plus en plus de thérapies avec des MoA ciblés seront incorporées dans l'arsenal.» «Nous continuons d'être impressionnés par les progrès dans réalisation d'un dépôt simultané potentiel pour la sécheresse oculaire et la conjonctivite allergique (AC), en appréciant l'importance d'un agent différencié de l'oeil sec avec une action également dans AC. Alors que le paysage thérapeutique de la sécheresse oculaire augmente ses options, nous nous attendons à une plus grande segmentation de la population hétérogène de patients en commençant potentiellement par le positionnement de reproxalap dans la «sécheresse oculaire allergique» », a conclu l'analyste. Pour le reste de 2020, l'accent devrait rester sur la conception des études de phase 3 (travail de test / développement), l'exécution et la lecture potentielle dans le DED, ce qui pourrait préparer le terrain pour un lancement commercial dans DED et AC en 2022. pas assez, sur la base du pipeline plus large de candidats ciblant le PVR, les conditions inflammatoires et le COVID-19, Kim voit «un environnement riche de catalyseurs pour les actions au cours des 12 à 18 mois à venir». Cela ne devrait donc pas surprendre, alors, que Kim est resté avec les taureaux. À cette fin, il a conservé une cote de surperformance et un objectif de cours de 15 $ sur l'action. Les investisseurs pourraient empocher un gain de 110% si cet objectif était atteint dans les douze mois à venir. (Pour voir les antécédents de Kim, cliquez ici) Que dit le reste de la rue? Seules les cotes d'achat, 2 pour être exact, ont été émises au cours des trois derniers mois. Ainsi, la note de consensus est un achat modéré. En outre, l'objectif de prix moyen de 23,50 $ suggère un potentiel de hausse de 227% par rapport aux niveaux actuels. (Voir l'analyse boursière ALDX sur TipRanks) Pour trouver de bonnes idées pour les actions négociées à des valorisations attrayantes, visitez les meilleures actions à acheter de TipRanks, un outil nouvellement lancé qui rassemble toutes les informations sur les actions de TipRanks.Disclaimer: Les opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles des analystes en vedette. Le contenu est destiné à être utilisé à des fins d'information uniquement. Il est très important de faire votre propre analyse avant de faire tout investissement.

Leave a Comment