Golf: Nicholas frappe un as après avoir décroché un poste d'entraîneur à Dubaï

PETALING JAYA: Le golfeur malaisien Nicholas Fung pense que la chance d'être entraîneur à Dubaï est un paradis.

Depuis qu'il est devenu professionnel en 2010, le joueur de 30 ans est un globe-trotteur qui passe un tiers de l'année loin de chez lui à concourir. Il se trouve maintenant aux Émirats arabes unis pour faire ce qu'il pense être un travail qui lui convient le mieux.

Et Nicholas est reconnaissant et reconnaissant d'offrir une telle opportunité au milieu de la pandémie Covid-19.

Contrairement à l'US PGA Tour et à l'European Tour qui avaient repris leur plein essor, l'Asian Tour est toujours suspendu et ne montre aucun signe de retour depuis la dernière organisation de l'Open de Malaisie début mars.

Comme de nombreux membres de la tournée asiatique, Nicholas est l'un de ceux qui ressentent le pincement en raison de l'absence de revenus de tournoi.

Heureusement, ses compétences et son expérience au golf, appuyées par 19 victoires en carrière, lui ont été utiles.

Cela a attiré l'attention d'un éminent homme d'affaires basé à Dubaï, qui l'a approché et lui a demandé s'il était intéressé par des cours de coaching privés pour ses clients vivant aux Émirats.

C'était une décision évidente pour Nicholas, d'autant plus que l'offre attractive lui permet également de s'entraîner et de se maintenir en forme pour un éventuel retour à la concurrence.

«J'ai eu la chance de bénéficier de cette opportunité d'entraîneur à Dubaï et c'est certainement très rafraîchissant de partager mon expérience et mes conseils de golf avec d'autres dans un pays loin de la Malaisie», a déclaré Nicholas, qui a remporté la Queen’s Cup 2017 pour sa seule victoire sur le circuit asiatique.

«L'année 2020 a été très difficile pour tout le monde, mais je me suis dit de rester positif au milieu de tout ce qui se passe dans le monde.

En fait, la vie devient définitivement plus difficile pour Nicholas maintenant qu'il est père.

Nicholas et sa femme, Suki Loh, ont accueilli leur fille, Hannah, le 8 août.

«Hannah est la meilleure chose qui soit arrivée à ma femme et à moi», a déclaré Nicholas.

«Cela a été une année difficile pour tout le monde mais pour nous, nous avons trouvé de la joie avec la naissance de notre fille.

«Si j'avais le choix, je préfère rester à la maison pour passer du temps avec ma famille.

«Mais il est important de subvenir aux besoins de ma famille et je veux juste faire tout ce que je peux, en particulier pendant cette pandémie, pour répondre à leurs besoins», a-t-il ajouté.

Bien qu'il ne soit pas en mesure de participer à des tournois maintenant, Nicholas a promis de jouer le rôle d'ambassadeur du golf pour la Malaisie à travers son passage d'entraîneur à Dubaï.

“Je suis un fier Malaisien et que ce soit pour représenter la Malaisie dans des compétitions ou comme entraîneur que je fais actuellement, je m'assure toujours de faire de mon mieux parce que tout le monde regardera”, at-il déclaré.

“Vous portez les espoirs du pays lorsque vous êtes en compétition et vous êtes le visage de la Malaisie chaque fois que vous êtes en dehors du pays.”

Leave a Comment