1ère division seniors messieurs: une finale entre Aix-Marse

Difficile de faire mieux en termes de duel des extrêmes géographiques: d'un côté, Bondues, département du Nord, et de l'autre, Aix-Marseille, région Sud. Telle sera l'affiche de la finale du Trophée Saint-Sauveur, ce dimanche. Les Provençaux sont ceux qui ont créé la surprise, lors des demi-finales de samedi, en sortant le Vaudreuil, vainqueur des qualifications. Après avoir gagné le foursome de tête, ils ont également dominé les simples, gagnant trois des quatre matchs. Score final: 4 à 1.

Score similaire pour Bondues, dans l'autre demi-finale, face au Golf Club de Lyon. Dans la foulée du foursome, 4 & 2, les Nordistes ont assez vite empoché les deux points en simple qui leur suffisaient à assurer leur qualification. Les deux matches restants ont donc été partagés d'un commun accord.

Quarts de finale et barrages: le Prieuré et le Bordelais renversés

La journée des quarts de finale, dans les championnats de France par équipes, est toujours propice aux surprises. Ce vendredi, sur le golf de Raray, il y en a même eu deux. Le Prieuré, deuxième de la phase qualificative, a été battu par le septième, le Golf Club de Lyon. Les Rhodaniens ont associé deux des quatre simples, mais ils ont surtout arraché le foursome de tête au 21e trou. Ils s'imposent finalement 3,5 à 1,5.

La deuxième surprise a été l'œuvre de Bondues, sixième de la phase de stroke play, et qui a triomphé du Bordelais, tête de série n ° 3. Cette fois, les Nordistes ont fait la différence sur les simples, en empochant trois des quatre matchs. Score final: 3 à 2. Bondues et le Golf Club de Lyon ont ainsi rendez-vous ce samedi en demi-finale. L'autre affiche opposée Aix-Marseille au Vaudreuil. Ce dernier, vainqueur de la qualification, un dominé Dinard, 3,5 à 1,5. Quant aux Provençaux, ils se sont défaits d'Arcachon, sur le score de 4-1.

Cette journée de vendredi était également consacrée aux barrages pour les équipes de bas de tableau. Dans ce tournoi ne comptant que 15 clubs présents, Rochefort, 9e de la qualification, a assuré son maintien sans avoir à jouer. Esery, Fontainebleau et Metz Technopole ont également gardé leur place en première division. En conséquence, La Baule, Palmola et le Royal Mougins redescendent en deuxième division, en compagnie de la Nivelle.

Deuxième tournée: la qualif pour le Vaudreuil

La lutte a été serrée à tous les étages, ce jeudi, à l'occasion du second tour des qualifications. En tête du classement tout d'abord, où la première place est finalement revenu au Vaudreuil, deuxième la veille, et qui a livré une journée en +25. Avec un total de +51, le club normand devance le Prieuré de cinq coups, et le Bordelais de sept.

Arcachon suit, en 4e position à +61, un coup devant Aix-Marseille. Bondues, à +65, et le Golf Club de Lyon, à +69, ont également assuré leur qualification pour les quarts de finale. La dernière place est revenue, au bout de la lutte, à Dinard, 8e avec un total de +76. Les Bretons ne devancent que de trois coups leurs plus proches poursuivants: Palmola, Metz Technopole et Rochefort. Ces derniers doivent disputer les barrages pour assurer leur maintien en première division, tout comme La Baule, Esery, Fontainebleau et Mougins.

Premier tour: le Bordelais devant

Le golf de Raray est le cadre, depuis ce mercredi et jusqu'à dimanche, du championnat de France seniors par équipes de première division. Comme usuellement dans ce genre de compétition, les deux premiers jours vont voir se disputer les qualifications en stroke play. Après la première journée, la tête du classement est occupée par le Bordelais, à +21. Les Girondins ont pu notamment compter sur la carte de 74 (+2) rendue par Hugues Lechanoine. Le Vaudreuil et le Prieuré passent dans cet ordre au classement provisoire, respectivement à +26 et +27.

Aix-Marseille (+34), Arcachon (+36), Bondues, Esery, Metz Technopole et La Baule (ces quatre derniers à +40) sont les cinq autres équipes à inscrire provisoirement dans les places qualificatives pour les quarts de finale. La lutte pour intégrer ce top 8 promet donc d'être intense, jeudi, lors de la deuxième journée.

Leave a Comment